Comment lire une recette

 Texte écrit en collaboration avec la Chaire en littératie médiatique multimodale de l’UQAM

Dans le cadre du projet Cuisi-mots, voici quelques conseils pour apprendre à mieux lire et comprendre une recette et les éléments qui la compose.

Une recette est généralement composée de 5 éléments.

La photo qui accompagne la recette est généralement une photo prise par un professionnel avec un angle parfait. Il ne faut donc pas s’affoler lorsque votre mets ne ressemble pas exactement à la photo sur la recette. 

Dans certaines recettes, on retrouve également certains éléments supplémentaires :

  • Une liste des ustensiles de cuisine nécessaires pour la réalisation de la recette.
  • Des conseils et suggestions sur les ingrédients, la préparation et la conservation de la recette.

Lecture d’une recette

Lorsque vient le temps de lire une recette, une étape cruciale, il est important d’être bien outillé. Voici quelques astuces pour faciliter la lecture d’une recette et sa compréhension :

Prenez votre temps

Il est important de prendre le temps de lire, voire de relire, toute la recette avant de se lancer dans la confection. Cela vous permettra de vous assurer que vous comprenez bien toutes les étapes et de ne pas les oublier.

Demandez de l’aide

Lorsque vous rencontrez un mot que vous ne connaissez pas, n’hésitez pas à recourir au dictionnaire, à un ami ou à internet pour bien comprendre. Par exemple, si vous tombez sur un terme de cuisine inconnu comme tamiser ou émincer, n’hésitez pas à faire une recherche pour bien comprendre ce qu’il faut faire. Il est à noter que sur internet, il existe une multitude de vidéos qui vous monteront comment exécuter certaines actions comme tamiser ou émincer. 

Remplacez les ingrédients

S’il y a un ingrédient que vous n’avez pas ou que vous ou l’un de vos proches ne pouvez consommer, prenez le temps pour le rechercher sur internet pour trouver un équivalent, c’est-à-dire, un aliment qui peut remplacer l’ingrédient manquant ou problématique.

Soyez créatifs

Lorsque vous lisez la liste des ingrédients, vous pouvez vite être submergé par l’énorme quantité d’aliments nécessaires. Il est important de comprendre qu’il y a souvent plusieurs ingrédients qui peuvent facilement être omis ou changés sans empêcher la réalisation de la recette. Par exemple, si vous lisez une recette de biscuits, les ingrédients permettant de dire que les biscuits sont à X et Y (par exemple, biscuits au chocolat et aux pacanes) peuvent être changés par d’autres ingrédients en gardant les mêmes quantités recommandées dans la recette ou même être omis si vous désirez faire des biscuits dits nature.

Les abréviations 

Afin d’éviter d’avoir trop de texte, les recettes de cuisine utilisent généralement trois types d’abréviations pour discuter du temps, de la température et de la quantité. 

Voici une liste des différentes abréviations selon les trois types.

Quantités

g. → gramme

cl. → centilitre

ml. → millilitre

t. → tasse

l. → litre

lb. → livre

c. à c. ou cuill. à café → cuillère à café

c. à t. ou c. à thé → cuillère à thé

c. à tab.  →  cuillère à table

c. à s. ou cuill. à soupe → cuillère à soupe

Temps

h. → Heure

min. →  Minute

Température

ºC → Celsius

ºF → Fahrenheit

Lorsque vous n’avez pas les mesures demandées pour la recette sur votre tasse à mesurer, vous pouvez toujours utiliser un convertisseur sur internet. De plus, certains livres de recettes offrent également des convertisseurs au début ou à la fin.

Vous êtes maintenant bien outillés pour lire et décoder une recette ! 

Vous voulez mettre la main à la pâte ? Découvrez les capsules #oncuisineenfamille, ainsi que des recettes simples et accessibles à réaliser chez soi, en cliquant ici :

Font Resize