Bourses Retour réussite, édition 2023 : nos lauréats

Édition présentée par

Bannière Bourse Retour Réussite 11ème édition

Pour une 12e année, la Fondation pour l’alphabétisation souligne la persévérance et la
détermination d’apprenants et d’apprenantes ayant réussi une démarche d’alphabétisation ou
de formation de base par la remise de ses bourses Retour réussite. Avec la généreuse
contribution de la Fondation Desjardins, 20 bourses de 1 500 $ chacune sont attribuées à des
adultes qui ont poursuivi leur parcours d’apprentissage pour rehausser leurs compétences en
lecture et en écriture et améliorer ainsi leurs conditions de vie.

Annabelle Lavigne

L’École autrement, du Carrefour jeunesse emploi de l’Outaouais 
Centre de services scolaire des Draveurs

Forte de son dynamisme et de sa persévérance, Annabelle a rencontré quelques embûches pendant son adolescence. Perdue, toxicomane, elle ne se sentait pas comme les autres. Malgré un début de vie difficile, les intervenants ont su prendre soin d’elle. Motivation et discipline l’ont guidée jusqu’au chemin de la réussite.

Annie Desaulniers

Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice
Centre des services scolaire de l’Énergie

Atteinte de dyslexie et ayant du mal à suivre le rythme scolaire, Annie a dû quitter l’école au secondaire. Grâce à beaucoup de persévérance et de patience, elle a pu reprendre le cheminement scolaire dont elle rêvait : celui d’un DEP en secrétariat. Son parcours est à la hauteur des efforts qu’elle a pu mobiliser.

Cathie Jobin

Centre Tétreaultville
Centre de services scolaire de Montréal

Violences conjugales, famille détruite, la vie n’a pas épargné Cathie. Mais cette dernière n’a pas dit son dernier mot, elle souhaite terminer son secondaire pour ensuite entreprendre le CEGEP. Pleine d’ambition et d’objectifs, elle peut compter sur son dévouement pour réussir.

Christine Boutin-Viens

Centre d’éducation des adultes des Sommets de Magog
Centre de services scolaire des Sommets

Un fort TDAH, un manque de motivation et d’aide, Christine ne pensait pas pouvoir réussir l’école lorsqu’elle la quitta à 15 ans. C’est quelques années plus tard qu’elle constata qu’avec des objectifs et de la bienveillance, elle pouvait y arriver. Beaucoup de portes lui sont ouvertes désormais.

Isabelle Richer

Centre d’éducation des adultes Saint-Hyacinthe – Acton
Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe

Isabelle est une femme qui a le cœur sur la main. Mère de deux enfants, elle décide malgré sa trisomie 21 mosaïque de reprendre les études après 20 ans passés dans la même entreprise. Être capable et aller chercher d’autres acquis, voilà sa devise!

Jennifer Poteau

Centre Ferland
Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île

Arrivée au Canada à l’âge de 17 ans dans une famille d’accueil, Jennifer a pu compter sur sa conseillère en orientation pour trouver un soutien sans failles. Un DEC en soins infirmiers, voilà ce qui la fait rêver. Avec beaucoup d’efforts et du soutien, elle a son avenir entre les mains.

Jeremy Poirier

Centre d’éducation des adultes Saint-Hyacinthe – Acton
Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe

Un parcours scolaire difficile, des changements d’écoles à plusieurs reprises résultants d’une perte de motivation évidente, Jérémy décide de se reprendre en main et de repartir sur les bancs de l’école. Valorisation et reconnaissance remettent en scène ce jeune homme.

Karolan Bourassa

Centre L’Impact de Rivière-Rouge
Centre de services scolaire des Hautes-Laurentides

Karolan, mère monoparentale de 24 ans, fait preuve d’une persévérance hors du commun.
Malgré les aléas de la vie, les bouleversements familiaux et la précarité des revenus, elle ne perd pas l’objectif qu’elle s’est fixé : celui de poursuivre les études supérieures en littérature. Le courage et la détermination ne l’ont jamais quittée.

Ray Milly Languy

Centre de formation l’Impulsion                                          Centre de services scolaire de Laval

Longtemps rejeté par les autres, né avec un retard de développement, Ray a eu du mal à s’adapter à l’école. Sa rencontre avec Mariana, son enseignante, lui a permis de reprendre goût en ses rêves.  Son objectif : devenir préposé aux bénéficiaires.

Rock Jalbert-Bouchard

Centre d’éducation des adultes Saint-Hyacinthe – Acton
Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe

Enfance difficile, d’une famille d’accueil à une autre, Rock n’a pas démarré la vie du bon pied. C’est à sa dernière incarcération qu’il a découvert les bienfaits de la thérapie. Il a même suivi un programme de réinsertion, ce qui lui a redonné goût en la vie.

Tasnim Shalati

Centre d’éducation des adultes Jeanne-Sauvé
Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys

Tasnim n’a qu’un rêve en tête : celui de finir ses études et de travailler. Malgré les obstacles, un départ précipité de son pays d’origine à cause de la guerre, cette femme de 23 ans garde la tête sur les épaules. Avec une telle force de caractère et une famille sur laquelle compter, elle peut braver vents et marées.

Alysha Sanderson-Snow

L’Envol Adult Education Centre
Centre de services scolaire du Lac-Témiscamingue

Malgré ses problèmes profonds d’anxiété et en santé mentale, Alysha ne perd pas de vue son objectif : ouvrir une clinique vétérinaire. C’est avec l’aide de ses incroyables professeurs qu’elle compte y arriver. Sur les bancs de l’école et avec plein de bonne volonté, elle se bat pour offrir à ses enfants un avenir serein.

Cécile Cormier

Centre de formation générale des adultes
Centre de services scolaire des Îles

Des choix de vie compliqués, un conjoint parti trop tôt, Cécile s’est plongée dans les drogues et l’alcool, pensant s’en sortir. En vain. C’est avec beaucoup de persévérance et de résilience qu’elle a décidé de se reprendre en main. Avec la force de ses deux enfants, elle prit l’initiative de retourner sur les bancs de l’école, en plus de faire du bénévolat pendant son temps libre.

Dave Elliot Mequish

École forestière de La Tuque
Centre de services scolaire de l’Énergie

En retournant à l’école, Dave ne savait pas où il mettait les pieds. Malgré beaucoup d’appréhensions, le courage l’a aidé à surmonter sa plus grande peur : celle du décrochage scolaire. C’est avec beaucoup de fierté et de reconnaissance envers ses professeurs qu’il se positionne aujourd’hui comme un homme qui veut réussir.

Denieuse Desther

Centre de formation générale des adultes L’Horizon
Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois

À 8 ans, Denieuse quitta l’école. C’est à l’aube de ses 60 ans qu’elle décida de revenir à l’école. Travaillante, elle réussit avec brio à concilier travail-famille-études. Cette mère au cœur d’or a fait preuve de beaucoup de persévérance pour accéder à une meilleure qualité de vie.

Geneviève Poirier

Centre Frère-Moffet
Centre de services scolaire du Lac-Témiscamingue

Grande dessinatrice, Geneviève a su démontrer qu’avec des objectifs bien précis, elle pouvait y arriver. Un TDAH, de l’anxiété sociale et une situation familiale difficile, rien n’a toujours été évident. Mais Geneviève, munie d’un grand potentiel intellectuel et d’une sensibilité extraordinaire, est sur le point d’accéder à son plus grand rêve : intégrer l’Université Concordia, en dessin.  

 

Luc Caya

Alpha-Témis

Afin d’augmenter sa confiance en lui et malgré les bégaiements, Luc, ancien concierge à la retraite, a voulu apprendre à lire et à écrire. Doté d’une bonne mémoire, d’un grand potentiel de réussite et d’une curiosité inégalable, il a franchi avec brio toutes les difficultés d’apprentissage auxquelles il faisait face. Fort est de constater qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre, et Luc en est le parfait exemple.

Annie Boucher-Ducas

Centre d’éducation des adultes Chandler–Grande-Rivière
Centre de services scolaire René-Lévesque

Suite à des dépressions à répétition et des problèmes familiaux, la vie n’a pas toujours été facile pour Annie. C’est à 28 ans, avec l’envie de prouver à sa famille et son enfant qu’elle pouvait y arriver, qu’elle décida de reprendre le cours de ses études. Son but : obtenir un DEP en comptabilité. Son courage et sa constance ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui, une femme accomplie.

Annie Dubé

Centre de formation professionnelle L’Envol
Centre de services scolaire René-Lévesque

20 ans sans scolarité, Annie reprit le chemin de l’école, le cœur serré. Plus jeune, elle a vécu beaucoup d’intimidation à l’école. Malgré une dyslexie dysorthographique prononcée et un trouble du développement du langage associé, rien n’a arrêté cette mère de 38 ans. Accompagnée par les professeurs de son établissement, elle a su relever les nombreux défis qui lui ont fait face.

Stéphanie Mattawa

CFP du Grand-Fjord, Pavillon L’Oasis
Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay

Jeune autochtone, Stéphanie a prouvé à ses professeurs qu’elle était débrouillarde, désireuse de réussite et capable de relever le défi de reprendre les études. Afin de promouvoir et de pallier au manque de cabinets bucco-dentaires dans sa communauté, elle aimerait en faire son métier. Finalement, son souhait le plus cher : inspirer les autres femmes des Premières Nations à étudier.

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Slimane Saidj

Chef des services